Château Dauphin






  • Présentation


    Le Comte et la Comtesse Gabriel de Germiny sont heureux de vous accueillir pour la visite de leur demeure familiale, un bel exemple d'architecture médiévale, complété au XVe et restauré au XIXe siècle par le Comte César III de Pontgibaud.

    Ils vous invitent aussi à découvrir le jardin-potager classé Monument historique et le musée des mines d'argent du canton de Pontgibaud.

    Les Jardins

    Sis devant la forteresse du XIIe-XVe siècle, le jardin potager en fut le complément dès le XVe ou XVIe siècle. Michel de Montaigne, revenant d'Italie, traversa l'Auvergne en 1581. Le 20 novembre, il passa à Pontgibaud, alla saluer Mme de La Fayette et fut une demi-heure en sa salle. Il écrivit : "Le jardin est petit, carré, les allées sont relevées de bien quatre ou cinq pieds, les carreaux sont en fonds où il y a force fruitière et peu d'herbes. Les côtés des dits carreaux ainsi enfoncés, revêtus de pierre de taille..."

    Le potager actuel, d'une surface de 96 ares, bien exposé au sud-ouest du château qui le protège des vents du nord, n'a guère changé. Le XVIIIe siècle l'agrémenta de deux bassins ronds avec jets d'eau alimentés par une source captée à quelques kilomètres de là.

    Ce potager est composé de carreaux et de terrasses sur trois niveaux, séparés par des chemins de circulation orthogonaux. Ces terrasses sont appuyées sur des murs de lave (trachy-andésite) couronnés de dalles de même nature et parfaitement jointoyées ; ces murs, outre leur fonction première de soutènement, jouent un rôle important de régulateur thermique. Le dessin en perspective a été particulièrement étudié pour être vu du château, qui est décalé par rapport à l'axe du jardin.

    Classé monument historique en 1995. Le jardin est en cours de restauration, avec la participation de l'Etat, du Conseil Régional d'Auvergne et du Conseil Général du Puy-de-Dôme et beaucoup d'efforts de la part des propriétaires et jardiniers.

    LE CHATEAU

    A la découverte d'une demeure habitée...

    A partir de la cour basse du château, vous pourrez découvrir la tour du Chevalier, le jardin potager, la remise à voitures..., l'architecture militaire et les grandes périodes de construction (XIIe, XVe et XIXe siècles), les événements mémorables telle la guerre de Cent ans, la Révolution, la restauration du château.

    De la cour haute, autrefois desservie par un pont-levis et aujourd'hui cour intérieure décorée de peintures murales, à la salle à manger et ses boiseries, en passant par la grande salle du château servant maintenant de salon, la bibliothèque et le cul-de-basse-fosse, les objets mobiliers, les armes, les tableaux, les miniatures, les faïences, les souvenirs historiques et familiaux vous feront découvrir l’art de vivre aujourd’hui dans une forteresse vieille de plus de 8 siècles.

    MUSEE DE LA MINE D'ARGENT

    Installé dans les communs du Château Dauphin par l'association "La route des mines Dômes et Combrailles", le musée vous conte l'histoire des mineurs-paysans qui, du IIIe au XXe siècle, exploitèrent la galène le long de la vallée de la Sioule.

    Le musée est une initiation à l'histoire des techniques d'exploitation, depuis l'extraction de la galène jusqu'à la fonte du lingot d'argent, en particulier au XIXe siècle. De 1853 à 1897, 68 kilomètres de galeries et 2 900 mètres de puits furent creusés et les fonderies produisirent 50 000 tonnes de plomb et 100 tonnes d'argent.

    Panneaux, cartes, maquettes, outils, échantillons, pic ou wagonnet, vous révéleront les secrets de la vie industrielle de Pontgibaud.

    Mêmes horaires d'ouverture que le Château Dauphin

  • Plus d'Infos Pratiques


    HISTOIRE

    Château Dauphin, un lieu chargé d'histoire... de France.

    vers 800 Charlemagne rattache l'Auvergne au duché d'Aquitaine

    1154 Aliénor d'Aquitaine épouse Henri II Plantagenet, roi d'Angleterre. L'Auvergne devient anglaise et se hérisse de places-fortes.

    1190-1197 Robert I, Comte d'Auvergne et troubadour, dit aussi Comte Dauphin, entreprend la construction du donjon de Pontgibaud et de son enceinte jalonnée de tours, tandis que le roi Philippe Auguste s'apprête à reconquérir les provinces perdues.

    1213 Château Dauphin tombe aux mains d'Archambaud de Bourbon pour le compte du roi de France.

    1229 La régente Blanche de Castille rend la forteresse au Comte Dauphin contre la promesse de ne plus y recevoir les ennemis du roi de France.

    1438 Le maréchal Gilbert III de La Fayette, seigneur de Pontgibaud et compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, obtient du roi Charles VII l'autorisation de renforcer les défenses de la forteresse. Il reconstruit une enceinte plus puissante et agrandit le donjon carré.

    1444 Le maréchal, avec l'accord du roi, dote sa ville Pontgibaud de remparts.

    1566 Pendant les guerres de religion, Château Dauphin tombe aux mains du capitaine hugenot Merle.

    XVIIe siècle Abandon de la forteresse au profit d'un bâtiment plus gai construit dans la cour basse. Une lente dégradation du château fort commence.

    fin du XVIIIe La révolution gronde. Château Dauphin confisqué, pillé, dépecé, est vendu comme bien national.

    1886-1891

    Revenu entre les mains du Comte César III de Pontgibaud, Château Dauphin renaît et revit.

    L'histoire continue...

    LES FAMILLES

    Les Seigneurs de Pontgibaud au fil... du temps.

    De la maison des Dauphins d'Auvergne, constructeurs du donjon au XIIe siècle, avec ses nombreux ayant-droits, en passant par les Besse et les Neyrac, la forteresse passe par mariage dans la maison de Montgascon au XIIIe siècle, puis dans la maison Brun du Peschin au début du XIVe.

    La succession continue de tomber en quenouille et vers 1350, Guillaume Motier, seigneur de La Fayette, épouse Marguerite Brun du Peschin, dame de Pontgibaud. Leur fils, le maréchal Gilbert III de La Fayette, eut une brillante carrière militaire à la fin de la guerre de cent ans et sous le règne du roi de France Charles VII. Bâtisseur, il donne à Pontgibaud, ville et château, un nouvel essor.

    En 1558, le mariage de Jacqueline Motier de La Fayette avec Guy de Daillon, comte du Lude, fait passer le château dans cette maison.

    Près de 100 ans plus tard, Charlotte de Daillon du Lude, comtesse de Pontgibaud épouse Gaston, duc de Roquelaure, pair de France, gouverneur de Guyenne...

    Sa petite fille, Elizabeth de Roquelaure, comtesse de Pontgibaud épouse Charles de Lorraine, prince de Mortagne.

    Le 21 mars 1756, leurs enfants vendent le château et la terre de Pontgibaud à un mousquetaire du roi Louis XV, originaire de Lozère, César de Moré, comte de Chaliers, qui devient César I de Moré, comte de Pontgibaud. La lignée des Dauphins d'Auvergne s'en va, une nouvelle aventure commence, elle dure encore...

    Le 21 mai 1921, Rénée de Moré de Pontgibaud épouse le comte Edouard de Germiny. Ils sont les parents du propriétaire actuel.

  • Coup de coeur


  • Vidéo


  • Téléchargement


  • Devis


    Email:
    Name:

Contactez ce prestataire



Contactez ce prestataire



Email:
Name:

Le Comte et la Comtesse Gabriel de Germiny sont heureux de vous accueillir pour la visite de leur demeure familiale,

6 rue du Frère Genestier
63230 - PONTGIBAUD - France

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
04 73 88 73 39
Site internet
04 73 88 56 65

Localisation

Contactez nous

Contactez ce prestataire

04 73 88 73 39


Menu



Email:
Name:

Présentation

La vocation du portail « La vie Active des séniors » est de réunir et de fidéliser une population précise, celle des séniors. Notre but est donc de réunir cette communauté au sein de notre portail en proposant non seulement de l’information spécifiquement dédié aux seniors, ainsi qu’ une sélection de professionnels de qualités auxquels ces derniers pourraient s’adresser en toute confiance.

VAS c'est quoi ?

Lavieactivesdeseniors.fr est un produit de L'Office de Solutions Média

Lavieactivesdeseniors.fr est un produit de L'Office de Solutions Média

L'Office de Solutions Média
21, Rue de Fécamp - 75012 Paris
Tél : 06 12 95 47 05

www.officedesolutionsmedia.fr
contact@officedesolutionsmedia.fr

Support Client

Notre hotline est
disponible 8h/ Jour.

Lundi-Vendredi : de 9h à 18h
Week-end : Fermé